Canadian Textile Journal = Revue Canadienne du Textile: CLOTHING AND EQUIPMENT: MILLENNIUM STANDARD/LA NORME DU MILLÉNAIRE: HABILLEMENT ET ÉQUIPEMENT

CLOTHING AND EQUIPMENT: MILLENNIUM STANDARD/LA NORME DU MILLÉNAIRE: HABILLEMENT ET ÉQUIPEMENT

TOWARDS AN AIR FORCE OPERATIONAL CLOTHING SOLUTION

THE CLOTHE THE SOLDIER PROGRAMME ADDRESSES ARMY REQUIREMENTS AND IS NEARING COMPLETION. CEMS IS AN AIR FORCE PROJECT AND IS RELATIVELY NEW. THESE TWO PROJECTS ARE CLOSELY LINKED IN MANY AREAS, SO MANY ITEMS WILL SHARE A CONVERGED DESIGN TO SATISFY BOTH ARMY AND AIR FORCE REQUIREMENTS.

Canadian governmental policy directs that the Canadian Forces (CF) participate in multilateral peace and stability operations anywhere in the world, and maintain multipurpose combat-capable forces with a high degree of interoperability with our allies. This requires a modern task-tailored, globally deployable force that can respond quickly in joint or combined operations. Air Force personnel must have appropriate clothing and equipment to carry out this demanding mandate.

The Air Force created the Clothing and EquipmentMillennium Standard (CEMS) project to address its own operational clothing requirements following the Army’s example of Clothe The Soldier (CTS) project. Similarly, the Navy has initiated a project called Naval Improved Clothing and Equipment (NICE) to procure common operational clothing for its personnel.

Recent operations have illustrated shortcomings in Air Force clothing and equipment. Further, the current scales of issue (Military clothing entitlement for each person) are unwieldy and outdated. The CEMS project will address these issues, and will negate the recent practice of uncontrolled local purchase of some operational clothing items. In addition, the Commander of 1 Canadian Air Division (1 CAD) has specified a requirement for a single order of dress for both garrison and deployed operations in order to minimize the associated logistical burden. The CEMS project will therefore pursue operational Air Force clothing items that have appropriate performance and design features, are converged as much as possible with CF Army items, and are interoperable with allied clothing and equipment.

The items acquired under CEMS will take advantage of technological improvements in material performance and clothing design since existing Air Force garments were procured. These improved features include fire retardancy (FR), electro-static dissipation (ESD), moisture vapour permeability (MVP), and more effective insulation properties. Clothing designs will also address anti-FOD (foreign object damage) and Aviation Life Support Equipment (ALSE) compatibility requirements. The 24 items to be pursued by the CEMS project, as updated at the June 21st 2004 Senior Review Board, are as follows:

1. Light Weight Combat Clothing (LWCC)

2. Integrated Clothing Ensemble (ICE)

3. Hot Weather Rain Gear/Static Dissipative Wind Suit (2 in 1)

4. Wide Brimmed Combat Hat (WBCH)

5. Cold Wet Weather Boot (CWWB)

6. Temperate Combat Boot (TCB)

7. Cold Wet Weather Glove (CWWG)

8. Combat Sock System (CSS)

9. Extreme Cold Weather Boot (ECWB)

10. Advance Crew Ensemble (ACE), composed of the Flyers FR Jacket with removable liner, Flyers FR Cold Weather Trouser and Flyers FR Rain/Wind Trouser.

11. Light Weight Thermal Underwear (LWTU)

12. Temperate Underwear (TU)

13. Tactile Cold Weather Clove (TCWC)

14. Light Weight Thermal Headwear (LWTH)

15. Sunglasses

16. Multi-Tool

17. Air Force BlueT-Shirt (AF BlueT-Shirt)

18. Brassiere Temperate Underwear (BTU)

19. Desert Combat Boot (DCB)

20. Fire Resistant/Static Dissipative Fleece (FR/SD Fleece)

21. Knee Pads

22. Hoist Operator Gloves (HOP)

23. Low Profile Safety Goggles (LPSG)

24. Laces, Paste and Insoles. (LPI)

One issue of concern for all Air Force members, as well as senior leadership, is that that the loss of a daily dress in Air Force blue should not impede identification of AF members. To this end, current Air Force headdress (Beret and Wedge) will be worn with the CEMS Clothing and clearly identifiable Air Force insignia will be worn on the garment’s name tape. This will provide a method by which to readily identify personnel as Air Force members, whether outside or inside buildings.

WCWO Assistants at each Wing will be among the first to receive the new clothing in CADPAT (TW) so that the Wing CWOs can become familiar with the new uniforms and can determine how to incorporate them into the Wing’s dress regulations.

As well as simplifying the Air Force’s orders of dress, the new items of operational dress being acquired through the CEMS project will provide AF members with state-of-the-art operational clothing. Distribution of CEMS items will be determined by 1 CAD in accordance with operational priorities. During this transition period, some mixing of blue, green, and CADPAT clothing items will be inevitable. The CCWO will issue appropriate direction to ensure that dress standards are maintained and that the new clothing is employed to the utmost advantage.

Source (text and photos): Department of National Defence

PROJECT GOAL

“To provide state-of-the-art operational clothing and equipment to Air Force personnel to promote interoperability and permit the conduct of joint and combined operations around the world in the mandated time frames.”

UNE SOLUTION POUR LES VÊTEMENTS OPÉRATIONNELS DE LA FORCE AÉRIENNE

LE PROGRAMME HABILLEZ LE SOLDAT RÉPOND AUX BESOINS DE L’ARMÉE DE TERRE ET TIRE Ë SA FIN. LE PROJET NMHE EST UN PROJET DE LA FORCE AÉRIENNE ET EST RELATIVEMENT NOUVEAU. COMME CES DEUX PROJETS SONT ÉTROITEMENT LIÉS À DE NOMBREUX ÉGARDS, ON PRODUIRA BEAUCOUP D’ARTICLES SELON UN MODÈLE COMMUN DE FAÇON À RÉPONDRE AUX BESOINS TANT DE L’ARMÉE DE TERRE QUE DE LA FORCE AÉRIENNE.

En vertu de la politique du gouvernement canadien, les Forces canadiennes doivent participer à des opérations multilatérales de maintien de la paix et de la stabilité n’importe où dans le monde et maintenir des forces polyvalentes et aptes au combat qui possèdent un haut degré d’interopérabilité avec leurs alliés. Pour ce faire, il leur faut une force moderne adaptée à la tâche et pouvant être déployée dans le monde entier, qui peut réagir rapidement dans le cadre d’opérations interarmées ou interalliées. Le personnel de la Force aérienne doit donc disposer des articles d’habillement et d’équipement appropriés pour être en mesure de remplir ce mandat exigeant.

La Force aérienne a créé le projet de norme du millénaire en matière d’habillement et d’équipement (NMHE) pour satisfaire ses propres besoins en matière d’habillement opérationnel. Dans ce contexte, elle a suivi l’exemple de la Force terrestre et de son projet Habillez le soldat (HLS). Dans le même ordre d’idée, la Marine a lancé un projet appelé Habillement et équipement navals modernisés de la Marine, visant à fournir des vêtements opérationnels harmonisés à son personnel.

De récentes opérations ont mis en évidence des lacunes dans les vêtements et l’équipement de la Force aérienne. De plus, les barèmes actuels de distribution de l’habillement militaire autorisé fourni gratuitement au personnel sont complexes et désuets. Le projet NMHE permettra de traiter ces questions et d’abolir la récente pratique consistant à procéder localement à l’achat non contrôlé de certains articles d’habillement opérationnel. Par ailleurs, le commandant de la 1re Division aérienne du Canada (1 DAC) a indiqué qu’il fallait adopter une seule et unique tenue tant pour le service en garnison que pour les déploiements, afin de réduire au minimum le fardeau logistique connexe. Par conséquent, le projet NMHE visera, pour la Force aérienne, l’adoption d’articles d’habillement opérationnel qui présentent les caractéristiques de rendement et de conception appropriées, qui ressemblent le plus possible aux articles de l’Armée de terre des Forces canadiennes et qui sont interopérables avec les vêtements et l’équipement des alliés.

Les articles acquis dans le cadre du projet NMHE seront conçus en fonction des améliorations technologiques apportées dans les domaines du rendement des matériaux et du design de vêtements depuis l’acquisition des vêtements actuels de la Force aérienne. Parmi ces caractéristiques améliorées, mentionnons les propriétés ignifuges, la dissipation électrostatique, la perméabilité à la vapeur d’eau, ainsi que des propriétés isolantes plus efficaces. Les modèles de vêtements tiendront également compte des exigences relatives à la résistance aux dommages par corps étranger et à la compatibilité avec l’équipement de survie des aéronefs. Les 24 articles devant être acquis dans le cadre du projet NMHE sont tes suivants:

1. Tenue de combat légère (TCL)

2. Ensemble de vêtements intégrés (EVI)

3. Ensemble imperméable/coupe-vent dissipateur d’électricité statique, pour temps chaud (2 en 1)

4. Chapeau de combat à large bord (CCLB)

5. Bottes pour climat froid et humide (BCFH)

6. Bottes pour temps chaud (BTC)

7. Gants pour temps froid et pluvieux (CTFP)

8. Système de chaussettes de combat (SCC)

9. Bottes pour climat extrêmement froid (BCEF)

10. Ensemble perfectionné pour équipage (EPE), comprenant la combinaison de vol pour temps chaud (1 et 2 pièces), le blouson de vol intermédiaire ignifuge avec doublure amovible, le pantalon de vol ignifuge pour temps froid, et le pantalon de vol pour temps pluvieux et venteux

11. Sous-vêtement thermique léger (SVTL)

12. Sous-vêtement pour climat tempéré (SVCT)

13. Gants à sensibilité tactile pour temps froid (GSTTF)

14. Système de coiffure isolante légère (SCIL)

15. Lunettes de soleil

16. Outil polyvalent

17. Teeshirt bleu pour Force aérienne (T-shirt Bleu FA)

18. Brassière pour climat tempéré (BCT)

19. Bottes pour climat tropical/désertique (BCTD)

20. Chandail de laine polaire ignifuge et antistatique (CLPIAS)

21. Genouillères

22. Gants d’opérateur de treuil (GOT)

23. Lunette protectrice surbaissée (LPS)

24. Lacets, pâte protectrice pour abrasions mineures et semelles intérieures (LPSI)

Les membres de la Force aérienne, ainsi que les cadres supérieurs, s’inquiètent notamment de la possibilité que l’élimination d’une tenue de tous les jours bleu aviation ne nuise à l’identification des membres de la Force aérienne. Afin d’éviter ce problème, la coiffure actuelle de la Force aérienne (le béret et le calot) sera portée avec les vêtements fournis par le projet NMHE, et un insigne de la Force aérienne clairement identifiable sera placé sur la bande patronymique du vêtement. Ainsi, il sera possible d’identifier facilement les membres de la Force aérienne, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur des édifices.

Les adjoints aux adjudants-chefs des escadres (A Adjuc Ere) seront parmi les premiers à recevoir les nouveaux vêtements dotés du DCamC (RBT), de façon que les Adjuc Ere puissent se familiariser avec les nouveaux uniformes et déterminer comment les intégrer au règlement sur la tenue de l’escadre.

Outre qu’ils simplifient les tenues réglementaires de la Force aérienne, les nouveaux articles de la tenue opérationnelle qui sont acquis dans le cadre du projet NMHE fourniront aux membres de la Force aérienne des vêtements opérationnels à la fine pointe de la technologie. La distribution des articles du projet NMHE sera déterminée par la 1 DAC, en fonction des priorités opérationnelles. Au cours de cette période de transition, il arrivera inévitablement que des articles bleus et verts seront utilisés en combinaison avec les articles DCamC. L’Adjuc C publiera des directives appropriées pour faire en sorte que les normes s’appliquant à la tenue soient maintenues et que les nouveaux vêtements soient utilisés de la façon la plus avantageuse possible.

Source (texte et photos): Ministère de la Défense nationale

OBJECTIF DU PROJET

« Fournir des articles d’habillement et d’équipement à la fine pointe de la technologie à la Force aérienne de façon à permettre l’interopérabilité interarmée et interalliée dans le cadre des opérations de portée mondiale, dans les délais prescrits. »

Copyright The Textile Journal Apr 2007

Provided by ProQuest Information and Learning Company. All rights Reserved